Contraventions pour cyclistes sans lumières la nuit

La Coalition vélo de Montréal a été informée que le SPVM prévoit une opération sur la visibilité des piétons et des cyclistes du 11 au 20 octobre. Des constats d’infractions seront émis aux cyclistes qui ne sont pas conformes au Code de sécurité routière (CSR).  Entre autres, le CSR exige en tout temps des réflecteurs blancs à l’avant, rouge à l’arrière et la nuit, un éclairage actif blanc devant et rouge derrière.

Le CSR exige un éclairage car les cyclistes qui roulent la nuit sans lumières sont souvent invisibles et par conséquent, sont dangereux pour eux-mêmes, pour les autres cyclistes, pour les piétons et pour les conducteurs (qui craignent d’entrer en collision avec un cycliste).   

Malheureusement, au Québec, les vélos sont vendus sans lumières, ce qui oblige les cyclistes à acheter des lumières pour pouvoir utiliser leur vélo la nuit. C’est partiellement l’explication du fort pourcentage de cyclistes qui roulent sans lumières, malgré la campagne 100% vigilant et la distribution de lumières gratuites à des milliers de cyclistes les années passées par le SPVM.

Puisque le mandat de la Coalition vélo de Montréal est de promouvoir le vélo urbain sécuritaire, nous avons demandé au SPVM de s’impliquer d’avantage.

Les amendes, avec frais, sont de 38 $ pour chaque élément manquant.

 


Commentaires